cadran

Histoire et patrimoine

Le cadran solaire, un trésor caché


Il y a des trésors méconnus qui méritent d’être découverts. Depuis de longues années, se cachait au milieu d’un massif d’arbustes, dans la cour de l’école maternelle, un cadran solaire d’un grand intérêt patrimonial. Ce cadran équatorial à équation, construit à une trentaine d’exemplaires, date de 1862 et a été inventé par l’abbé Guyoux (1793-1869), qui était curé à Montmerle sur Saône. Il a sans doute été donné par l’abbé à l’école privée de Saint-Julien. Nombre de ces cadrans sont très endommagés ou ont disparu. Celui de Saint-Julien a été relativement bien conservé. En plus de l’intérêt patrimonial de ce cadran, sa simplicité d’utilisation et sa précision en font un outil pédagogique réel. La mairie a confié la rénovation de ce cadran solaire à l’association Iguerande : changement de lentilles, peinture, réglage de l’inclinaison pour la latitude de St Julien… Il devrait être placé dans le jardin qui jouxte la maison natale de Claude Bernard, pour être visible par tous, au printemps 2015. N’hésitez pas à aller le découvrir, un jour de grand ensoleillement !