village

Actualités

Conférences au musée le 17 janvier

Retour à la liste

Première Conférence : une histoire de l’hypnothérapie. 3èmepartie : du début du XXèmesiècle à nos jours. 

Le conférencier : Patrice Genoux

Après une formation scientifique Patrice Genoux a exercé comme pharmacien d'officine pendant toute sa carrière active, avant de tomber dans le chaudron de l'hypnose et de l'hypnothérapie.

Il est maitre praticien en hypnose.

La conférence

L'hypnothérapie a toujours oscillé entre la pratique magique et la volonté de rigueur scientifique. Après des siècles, voire des millénaires de pratiques empiriques elle acquiert depuis peu ses lettres de noblesse dans les sciences. Démontrée de façon irréfutable par les progrès de l'imagerie médicale, elle doit encore bousculer les habitudes sclérosantes de certains.

Cette 3èmeconférence, allant du début du XXèmesiècle jusqu'à aujourd'hui, évoque la place de l'hypnose dans la naissance de la psychologie comme de la psychanalyse, ses usages dans ces disciplines comme dans les maladies fonctionnelles, ainsi que ses applications grandissantes à l'hôpital, au travers de la vie des pionniers de l'hypnothérapie, des écoles américaines comme françaises.

Deuxième Conférence : la grippe espagnole, grande tueuse oubliée de 1918-19.

Le conférencier : Marc Gallavardin

Le Dr Marc Gallavardin, est un membre actif de l’Association Claude Bernard en particulier dans l’organisation de ses conférences. Issu d’une famille lyonnaise médicale, il a effectué ses études médicales à Paris, puis coopéré pendant 4 ans en Afrique, pour enfin s‘installer médecin généraliste rural à proximité de son Beaujolais natal de 1976 à 2010. Insatiable curieux dans ses activités professionnelles, formateur lui-même de jeunes médecins, actif en hôpital local et maison de retraite, il a également créé et animé le « Cercle Médical du Beaujolais » de 1978 à 2010, un centre de formation et d’échanges loco-régional. Retraité, attentif et attaché aux réalités du terrain, conférencier infatigable, il continue, avec éclectisme, à satisfaire sa curiosité médico-historique et la faire partager.

La conférence

On a fait trop peu de cas d’une pandémie sévère qui a frappé l’Europe et le Monde, avec plusieurs dizaines de millions de morts.Pourtant, de nouvelles découvertes avec le décryptage ADN de ce virus grippal, des exhumations nordiques, les nouvelles épidémies depuis une vingtaine d’années laissent penser qu’il ne faut pas baisser la vigilance mémorielle.Deux ouvrages spécifiques parus en 2018, l’un de F Vinet, l’autre de L Spinney détaillent l’histoire et les conséquences morbides de cet épisode qui a changé le monde.A partir de ces travaux, on vous propose un rappel « vaccinal » de cette pandémie, parfois négligée par l’histoire, qui doit nous faire réfléchir chaque hiver à ce qui peut arriver.